Bienvenue sur le site de votre Cabinet d'Ostéopathie
vendredi 22 septembre 2017

Définition de l'Ostéopathie

Les actes et les conditions d’exercice réglementaires de l’Ostéopathie

L’article 1 du décret n° 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d’exercice de l’ostéopathie précise : « Les praticiens justifiant d’un titre d’ostéopathe sont autorisés à pratiquer des manipulations ayant pour seul but de prévenir ou de remédier à des troubles fonctionnels du corps humain, à l’exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agents physiques. Ces manipulations sont musculo-squelettiques et myofasciales, exclusivement manuelles et externes. Ils ne peuvent agir lorsqu’il existe des symptômes justifiant des examens paracliniques. Pour la prise en charge de ces troubles fonctionnels, l’ostéopathe effectue des actes de manipulations et mobilisations non instrumentales, directes et indirectes, non forcées, dans le respect des recommandations de bonnes pratiques établies par la Haute Autorité de santé. »

La définition de l’Ostéopathie par les professionnels

Si la loi s’est bornée à définir les compétences des praticiens, la définition de l’ostéopathie donnée par les professionnels permet d’appréhender la richesse de cette discipline: « L’ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d’en altérer l’état de santé » (Définition du Référentiel métier ostéopathe.)